Vous êtes unique, soyez remarquable!

Catégories
01-BLOG

IA et créativité photographique – 4

Après le shooting

Le travail de laboratoire a toujours été une phase essentielle de la production photographique, mais la numérisation de la post-production facilite et renforce le champ des possibles.   

Le machine learning permet au logiciel d’apprendre votre façon de travailler, vos goûts, vos habitudes.  Sur le papier c’est formidable ;  ainsi Kodak proposait-il il y a quelques années déjà un outil d’IA destiné aux photographes de mariage et de portrait capable de faire le tri des photos, bien plus vite que n’importe quel opérateur. 

Mais ici, Achille a trois talons ! 

Tout d’abord,  l’outil de Kodak évoqué plus haut serait certainement le plus utile de tous en termes de gain de temps.  Mais il serait aussi le meilleur moyen de s’enfermer dans une sorte de mièvrerie répétitive.  Non seulement car en jugeant les photos sur la base de clichés, il élimine les accidents, qui ont parfois beaucoup à nous apprendre, mais surtout parce que l’IA ne connaît pas les émotions et les relations humaines.  Qui préfère la photo de Paul où son bras est parfaitement positionné à celle où son expression nous dit son émotion ? 

Ensuite, en apprenant de votre façon de travailler, le logiciel votre façon de travailler aujourd’hui ;  demain vous évoluerez, la mode changera, et le brave outil vous ralentira en vous proposant sans cesse de vieilles recettes…

Last but not least, précisément, de recette, il n’y en a pas.  Un photographe professionnel est quelqu’un qui met son savoir-faire au service des autres – sinon c’est un passe-temps -, et même s’il y a des points communs, chaque projet est spécifique, et son traitement est adapté au but poursuivi.

 

Enfin vient l’heure des retouches à proprement dit.  Là en revanche l’IA fonctionne assez bien.  Sélectionner un sujet, ou le ciel, pour le modifier, ajouter ou supprimer des éléments dans l’image, effectuer des opérations techniques (rééchantillonnage, restauration d’images abîmées, « améliorer » un portrait…), toutes ces opérations sont aujourd’hui assistées par des modules d’IA, avec bonheur.  En tout cas d’un point de vue pratique ;  je suis toujours un peu gêné par l’ultra photoshopage de certaines images, mais c’est une autre histoire…

IA et créativité photographique :
Pendant la prise de vues 

IA et créativité photographique :
Conclusion!

Sommaire

Follow by Email
Twitter
Instagram
Whatsapp
LinkedIn
Copy link